Une vie parfaite

Après un remarquable premier roman, « D’acier », qui se déroulait à Piombino, on retrouve l’écriture incandescente de Silvia Avallone, cette fois-ci dans la banlieue de Bologne, où vont se croiser les destins de deux femmes. Adèle a dix-sept ans, vit dans une barre d’immeuble, et attend un enfant…Dora a fait un mariage aisé, mène une vie confortable, mais n’arrive pas à tomber enceinte…On y retrouve les mêmes thèmes que dans « D’acier », surtout le portrait sans concession d’une jeunesse qui vit entre précarité et espoir. Magnifique !