Qui a inventé le Nescafé ? Alphonse Allais !

L’écrivain et humoriste français Alphonse Allais (1854-1905) a bien inventé le café soluble dont il a déposé le brevet en 1881. Promis par son père à reprendre la pharmacie familiale à Honfleur, Alphonse Allais a finalement pu filer à Paris entamer des études (qu’il ne terminera jamais…) à force de bidouiller formules pharmaceutiques douteuses et autres faux médicaments… un esprit farceur, inventif et loufoque sera sa marque de fabrique en littérature et dans les arts. On demanderait bien à Nestlé d’imprimer quelques-uns de ses calembours sur ses boîtes de Nescafé pour lui rendre hommage !
Il a, entre autres, cultivé avec humour et talent le vers holorime (entièrement constitué de mots homophones):
« Par les bois du djinn où s’entasse de l’effroi,
Parle et bois du gin, ou cent tasses de lait froid. »

Les amateurs de musique le connaissent peut-être comme précurseur des musiciens minimalistes, grâce à sa composition Marche funèbre composée pour les funérailles d’un grand homme sourd, page musicale totalement vierge, parce que « les plus grandes douleurs sont muettes »…

Le livre de la semaine à télécharger : L’affaire Blaireau / Alphonse Allais
Montpaillard est sans doute la ville provinciale de France la plus tranquille, quand soudain tout s’emballe… Blaireau, petit braconnier opportuniste se retrouve le bouc émissaire idéal d’une société conservatrice : suite à l’agression d’une belle jeune trentenaire romantique et célibataire, Blaireau est incarcéré sans autre forme de procès… Mélange entre roman et pièce de théâtre et satire de la vie rurale et bourgeoise française de la fin du XIXème, L’affaire Blaireau se transforme en une belle blague judiciaire…

Ce court texte a inspiré quelques réalisateurs de cinéma, dont Yves Robert qui en a tiré une adaptation connue sous le titre de Ni vu ni connu avec Louis de Funès, Pierre Mondy et Claude Rich. Youtube vous en offre un petit extrait, beau numéro d’acteur de la part de Louis de Funès- qui n’en fait pas encore des tonnes !