Nuit américaine / Pierre Lepori. Ed. d’En bas, 2018

Dans ce roman dense, au style resserré, où chaque mot a son sens, on suit Alexandre, journaliste qui anime une émission nocturne. Le roman alterne des extraits d’appels téléphoniques d’auditeurs et des extraits de la vie d’Alexandre. Petit à petit, les deux se rejoignent jusqu’au clash ou plutôt au blanc radiophonique. On se sent très proche du narrateur, physiquement, on ressent son dégoût de soi et pourtant on s’y attache. C’est tout l’art de Pierre Lepori, porté par son écriture minimaliste et essentielle.