Marcher droit, tourner en rond

Le narrateur décrit avec précision, en un long monologue, le syndrome d’Asperger, dans une construction sans respiration et haletante. A travers ses yeux faussement candides, l’ auteur pose son regard sur une société dont les rapports humains sont faits d’hypocrisie, de mensonge ou d’indifférence.