Le jour d’avant

Ce livre procède d’une colère noire. Noire comme la mine, noirs comme les corons. Il s’enracine dans la catastrophe de Liévin-Lens, où 42 ouvriers ont perdu la vie. Sorj Chalandon, en ressuscitant cette catastrophe humaine, leur rend la parole et redonne à ces mineurs une dignité.

,