La rentrée musicale à portée d’oreilles

Avis aux nostalgiques des années  80 : le groupe A-ha  s’est reformé le temps d’un album Cast in steel et d’une tournée . On se demande quand même si cela valait la peine, même si cet album pop est bien sympathique ! En revanche il ne faut pas hésiter à écouter la chanteuse Lianne La Havas, avec l’album Blood, dont la belle voix et la soul baignée de folk nous enchantent, et sont à mille lieues  de la r’n’b ambiante.

Et encore : Benjamin Biolay avec Trenet, Les Innocents avec Mandarine.

Pour les amateurs de chanson francophone, on note le retour très attendu de Béatrice Martin-alias Cœur de pirate qui revient avec Roses : un album bilingue français-anglais, qui se veut plus serein et apaisé. Après quelques années « galère », Chimène Badi revient avec  l’album Au-delà des maux : il faut passer par-dessus le jeu de mot un peu téléphoné et apprécier sa belle voix au service d’une bonne « pop », avec quelques incursions dans la soul.

Une autre Béatrice Martin, claveciniste de grand talent, nous offre un somptueux récital autour des musiques françaises du début du XVIIIème Les sauvages, mille et une nuits bercées des délices du clavecin exotique.

Pour les amateurs de douceur et d’ambiances intimes, la chanteuse suédoise Jenny Lysander est à découvrir grâce à son bel album Northern folk dont les arrangements résonnent des lumières du Nord.

En jazz, il faut profiter de Tokyo Adagio, l’album posthume de Charlie Haden, le célèbre contrebassiste mort en 2014, en concert avec l’un de ses grands complices, le pianiste cubain Gonzalo Rubalcaba. Ces intenses et intimes moments musicaux ont été saisis en concert  au printemps 2005 au club Blue Note de Tokyo. A noter aussi l’excellent  album de standards de jazz par Indra Rios-Moore Heartland.