Journée mondiale de l’alphabétisation : c’est aussi dans votre bibliothèque !

À ce jour, 564 journées mondiales sont répertoriées pour une année : on est plus proche de la révolution solaire de la planète Mars que de la Terre…! Certaines dates étant plus « vendeuses » que d’autres… à titre d’exemple, le 21 mars est la Journée mondiale de la poésie,
de la trisomie 21, la Journée européenne de la musique ancienne… mais aussi… la Journée mondiale des rangements de bureaux ! ça ne s’invente pas 😉… Ce mardi 8 septembre a eu lieu la Journée mondiale de la physiothérapie, et surtout de l’alphabétisation. Une journée mondiale pas comme les autres, donc, pour celles et ceux qui, comme nous, mettent tout en œuvre pour faire vivre et rayonner la culture écrite.

Analphabétisme n’est pas égal à illettrisme

Si l’analphabétisme ne concerne heureusement que peu de personnes dans les sociétés occidentales, il n’en est pas de même pour l’illettrisme, toujours présent parmi toutes les couches de la population. Le fait qu’il n’existe pas de Journée mondiale de l’illettrisme reflète à quel point ce problème reste occulté : illettrisme et analphabétisme sont encore souvent confondus. Or on estime à environ 16% le nombre de personnes illettrées en Suisse : un adulte sur six ne serait pas en mesure de lire et de comprendre un texte simple !
Cet excellent sujet de la Télévision suisse romande illustre de manière éloquente ce sujet : reportage

Des livres « Facile à lire »
De plus en plus de bibliothèques, conscientes que les collections qu’elles mettent à disposition ne sont pas toujours adéquates à des lecteurs débutants, en apprentissage du français, ou en difficulté de lecture et d’écriture, mettent à disposition des documents plus accessibles. Les contenus de ces livres comportent un certain nombre de critères cohérents et partagés par de nombreux pays :

  • Textes courts
  • Sujets et histoires populaires et intéressants
  • Mise en page aérée, avec retours à la ligne fréquents et paragraphes
  • Police de caractère plus grande, illustrations
  • Phrases courtes, conjugaison majoritairement au présent, vocabulaire simple
  • Texte enregistré accompagnant le livre

Certains éditeurs font appel à des auteurs qui écrivent des textes spécialement avec ces critères «Facile à lire FAL» (ou «Easy to read»). Des comités de lecture, dont certains membres sont d’anciens illettrés, n’hésitent pas à faire retravailler les textes par leurs auteurs ! Le résultat en vaut la peine : ces textes sont des histoires simples, et non de simples histoires !
FAL – Plein désert (lien vimeo)
FAL – Histoire de Julie (lien vimeo)

Les livres FAL à la Bibliothèque de Nyon
La Bibliothèque Adultes met à disposition une centaine de livres FAL en français, anglais, et allemand. Cette collection est amenée à se développer à l’avenir, et l’équipe des bibliothécaires travaille à une meilleure mise en valeur de cette collection. L’enjeu principal étant de faire venir à la bibliothèque un public qui n’imagine pas un instant trouver en bibliothèque des lectures adaptées et intéressantes, ainsi qu’un accueil attentif, chaleureux et sans jugement…

Analphabétisation et illettrisme, des combats encore à gagner…
Cette Journée mondiale de l’alphabétisation doit aussi alerter nos sociétés sur l’impact à long terme de l’épidémie du COVID-19 sur l’alphabétisation d’un très grand nombre d’enfants dans le monde. En effet, l’ONU estime qu’environ 1,5 milliard d’enfants ont été privés de scolarisation suite aux confinements, aux fermetures d’écoles et à l’impossibilité de suivre un enseignement à distance. « Le grand nombre d’enfants dont l’éducation a été complètement interrompue pendant des mois est une urgence éducative mondiale » a alerté la directrice du Fonds de l’ONU pour l’enfance, Henrietta Fore. Le combat contre l’illettrisme et l’analphabétisation est une bataille qui n’est toujours pas gagnée, continuons encore de nous mobiliser ici et partout dans le monde !