Corinne Desarzens

« Mieux que n’importe quel passeport, les mots sont des clefs qui ouvrent bien davantage que des portes »

L’attribution du Prix suisse de littérature 2021 à Corinne Desarzens nous incite à mettre en avant son parcours d’écrivaine et de voyageuse. Née en 1952, Corinne Desarzens est l’auteure de nombreux ouvrages que vous trouverez dans votre bibliothèque de Nyon, ville où elle a longtemps vécu. Sa personnalité tout à la fois curieuse, érudite et amoureuse des mots et de la littérature ne peut que nous donner envie de mieux la connaître, en la lisant et en l’écoutant !

Dans un entretien publié dans Le Temps du 28 juin 2020, nous retenons son mot préféré: « mamihlapinatapei, qui vient du tehuelche, parlé en Terre de Feu, utilisé pour décrire l’instant où deux personnes échangent un regard, un moment de complicité, de silence très expressif. De solitude partagée.» On voudrait bien l’adopter aussi, dans ces temps où nos regards comptent pour toutes les autres émotions masquées.

Lire l’article du 28 juin 2020 du Temps consacré à Corinne Desarzens et à son dernier livre publié
« La lune bouge lentement mais elle traverse la ville »

Pour entendre Corinne Desarzens: écouter l’émission
« Entre nous soit dit » du 16 octobre 2019 sur la RTS par la journaliste Lydia Gabor

À emprunter à la Bibliothèque Adultes