Cercle de lecture – juin 2020

en visioconférence

Le comte Alexandre Rostov est assigné en résidence surveillée dans l’Hôtel Métropole pour un poème qui l’a rendu autrefois célèbre : en résultent trente années d’intrigues et d’aventures en huis clos avec en toile de fond les événements du dehors.
Lien catalogue

Etats-Unis, années 20, le docteur Larch fonde un orphelinat pour aider les femmes, quelles que soient les circonstances qui les amènent, à accoucher, la part de Dieu, ou à avorter, la part du Diable.

Un livre très curieux : un octogénaire choisit quatre personnes pour constituer l’équipe qui va l’accompagner dans sa dernière tranche de vie ;  les interactions et les liens qui seront tissés entre ces personnages qui n’ont pas été choisis au hasard donnent une belle part à l’humain !

L’auteur a l’art d’écrire des choses affreusement tristes de manière drôle et fait de nombreuses trouvailles pour exprimer le sentiment de solitude. Un ouvrage qui ne laisse pas indifférent !
Lien catalogue

Un cimetière, un lieu bien original pour y placer un récit, mais un beau roman sur les relations humaines.
Lien catalogue

Prix Bibliomedia de cette année, roman d’émancipation d’une épouse qui s’ennuie, mère au foyer d’un jeune enfant. A peine plus qu’une centaine de pages qui nous laissent presque sur notre faim.
Lien catalogue

Dix jeunes femmes décident de quitter St-Imier pour l’autre bout du monde pour y bâtir une communauté anarchiste à la fin du XIXe siècle. Le roman est le récit de la dernière d’entre elles.
Lien catalogue